Quelles activités physiques pour l'été ?

L'été est une saison propice aux activités physiques : le beau temps favorise le contact avec la nature, et faire de l'exercice en plein air s'avère pour beaucoup bien plus agréable que la même chose à l'intérieur.

C'est aussi le moment de découvrir des pratiques adaptées à l'environnement dans lequel on se trouve. Voici quelques exemples d'activités faciles à essayer selon l'endroit où vous passez vos vacances, et tout à fait possibles pour les plus de 50 ans.

Le stand up paddle

C'est quoi ? Encore appelé SUP (initiales de stand up paddle), cette activité consiste à se tenir debout sur une planche et à se déplacer sur l'eau en ramant avec une pagaie. Ludique et assez simple, le SUP peut se pratiquer aussi bien sur un plan d'eau lisse que dans les vagues, cette dernière manière   demandant évidemment un peu plus d'expérience.

Le matériel : Il s'agit d'une planche plus grande qu'un surf, tant en longueur qu'en largeur, qui permet de se tenir debout et de rester stable. Pour la choisir, vous devez prendre en compte votre gabarit, votre niveau de pratique et votre programme. Idem pour la pagaie. Vous trouverez à ce sujet des informations sur le site : http://www.standup-guide.fr/info/sup/choisir-sa-planche-de-standup-paddle

Pourquoi pratiquer ? C'est une sensation très agréable que de se déplacer sur un plan d'eau calme, debout sur une planche que l'on fait avancer à son rythme. On a l'impression de marcher sur l'eau, on voit les poissons en transparence, on peut même discuter avec son voisin ou au contraire goûter tout seul la sérénité qui se dégage des alentours. On peut aussi adopter un rythme plus soutenu et travailler son endurance, tout en musclant son dos et ses épaules, et on améliore bien sûr son équilibre, surtout si la mer s'agite un peu. Autre intérêt : cette activité peut rester solitaire, mais elle peut aussi se pratiquer entre amis ou en famille.

Le longe-côte

C'est quoi ? Il s'agit d'une sorte de randonnée pédestre dans l'eau, avec pagaie. Elle se pratique en général en groupe le long des côtes en étant immergé jusqu'à la taille, et en s'aidant de la pagaie pour progresser. L'effort est  plus soutenu s'il y a des vagues, mais quoi qu'il en soit, trois ou quatre kilomètres de cette pratique demandent une heure et demie de marche. Seule la tenue de la pagaie demande un peu de technique, qui s'acquiert au fur et à mesure de l'entrainement.

Le matériel : sauf en Méditerranée et en été, il vaut mieux être équipé d'une combinaison. Il vous faudra en outre des chaussons ou des bottes de plongée, et une pagaie de type kayak.

Pourquoi pratiquer ? C'est une activité complète et conviviale. Elle procure de nombreux bienfaits, tant sur le système cardio-pulmonaire qu'au niveau respiratoire, tout en ménageant les muscles grâce à la présence de l'eau qui adoucit les efforts. Elle favorise l'endurance, fait travailler les muscles des cuisses, des fessiers, des mollets, mais aussi, grâce à la pagaie, ceux des bras, des épaules, du cou et des pectoraux.

La Pétéca

C'est quoi ? C'est un jeu qui nous vient du Brésil, et qui mélange les règles du volley-ball et l'apparence du badminton. Il se joue en 2 équipes de deux personnes, au-dessus d'un filet, et en tapant de la paume de la main dans un volant fait de 4 plumes liées à un socle en plastique. Voici un jeu idéal à pratiquer sur la plage, mais tous les terrains lui conviennent.

Le matériel : Il suffit d'un filet tendu sur une plage, et d'un volant. Selon le terrain, des chaussures de sport seront également les bienvenues.

Pourquoi pratiquer ? Cette activité très ludique développe la motricité et entretient une bonne condition physique. Les bras travaillent beaucoup et les bénéfices au  niveau cardio-vasculaire sont importants. Cela développe en outre la vélocité et l'agilité. Et surtout, on s'amuse énormément !

Le canoë

C'est quoi ? Descendre une rivière sur cette embarcation légère est une activité proposée par de nombreux offices de tourisme dans les villes et villages de Dordogne ou d'Ardèche, entre autres. Les sociétés de location vous confient le canoë, avec le matériel nécessaire (voir ci-dessous) et vous voilà partis pour une découverte de la région tout en ramant au gré du courant. Une randonnée qui allie plaisir et exercice physique !

Le matériel : on vous fournit un canoë, dont la taille sera fonction du nombre de participants (1, 2 ou 3), un gilet de sauvetage par personne, une pagaie ou deux pagaies selon l'équipage embarqué, un bidon étanche ou deux pour ranger vos vêtements de rechange, votre pique-nique.

Pourquoi pratiquer ? Outre l'agrément de se déplacer de façon autonome dans un cadre souvent idyllique, vous ferez travailler vos bras et vos épaules, ainsi que votre sens de l'équilibre au passage des petits rapides qui émaillent le parcours sur certaines rivières. Se prendre pour aventurier sans courir beaucoup de risques pendant quelques heures, voilà de quoi satisfaire les enfants que nous sommes tous restés.

La randonnée pédestre

C'est quoi ? C'est une marche qui s'effectue sur des itinéraires le plus souvent balisés, et qui est à la fois une activité de découverte et un exercice physique. Elle peut se pratiquer sur tous types de terrains et peut aller de quelques heures à quelques jours.

Le matériel : Il sera bien entendu fonction du terrain et de la durée envisagée. Les chaussures sont les objets clés de cette pratique, car ce sont vos pieds qui vont conditionner votre aventure. Choisissez-les donc avec soin, et testez-les avant d'entreprendre votre randonnée. Il est bon de prévoir aussi des vêtements adaptés, chauds et légers, sans oublier une protection contre la pluie, ainsi que des lunettes, un chapeau, de la crème solaire.  Votre sac à dos sera choisi en fonction de sa contenance en rapport avec le trajet prévu. N'oubliez pas enfin de prendre de quoi vous restaurer et vous hydrater, là aussi avec les quantités calculées en fonction de la durée de votre randonnée.

Pourquoi pratiquer ? Les bienfaits de la marche n'ont plus besoin d'être soulignés : la randonnée pédestre de plusieurs heures apportent évidemment un plus en ce qui concerne l'endurance, et les efforts sont encore différents si vous marchez en montagne et que les dénivelés sont importants. On fait de toute façon travailler son système cardio-vasculaire, son appareil respiratoire, ses articulations, on augmente sa masse musculaire et on ralentit la perte osseuse. Le rôle de la marche est donc préventif. Mais elle a aussi des conséquences positives sur le psychisme, dues à la convivialité du groupe et à l'absence de compétition ainsi qu'à la présence de la nature environnante.

Auteur : Cathy Borie
Accueil > Forme physique > Activités physiques pour l'été