Les bienfaits de la natation

La natation fait partie des activités physiques, comme par exemple la marche et le yoga, qui sont particulièrement recommandées pour les seniors. Pourquoi ? Quels sont précisément les bienfaits de la natation ? Existe-t-il des contre-indications, et, parallèlement, des conseils pour mieux bénéficier des apports positifs d'une telle pratique ?

Voici quelques réponses.

Ce n'est pas un hasard si la Fédération Française de Natation a mis en place il y a quelques temps le concept Nagez-Forme-Santé : le but en est de faciliter l'accès des activités de natation à tous et de montrer leur aspect préventif pour un certain nombre de maladies chroniques. A travers ce projet, il est prévu la formation des professionnels de santé mais aussi une meilleure accessibilité des piscines aux patients qui en auraient besoin pour raison de santé, afin de traiter ou de prévenir des maladies chroniques comme le diabète, les cancers, l'hypertension, la fibromyalgie, l'ostéoporose, l'arthrose, entre autres…
Il est maintenant largement prouvé que le mode de vie, et en particulier le manque d'activité physique, influence sensiblement l'état de santé des individus. Ce qui a été fait pour l'hygiène alimentaire (campagnes d'information, prises en charge médicales, etc.) doit maintenant l'être pour lutter contre la sédentarité, et améliorer ainsi l'hygiène de vie, donc, par ricochet, la santé. Celle des seniors en particulier.

Qu'apporte la natation dans ce cadre ?

Sa particularité par rapport à d'autres activités physiques est qu'elle entraine une dépense énergétique accrue en rapport avec la thermorégulation qu'elle nécessite, du fait de la différence (environ dix degrés) entre la température de l'eau de la piscine et celle du corps. Cette dépense énergétique joue un grand rôle dans la baisse du risque de mortalité, en particulier celle liée aux problèmes cardio-vasculaires. En outre, comme d'autres activités physiques bien ciblées, elle réduit le risque de diabète, le risque de cancers, et a même un effet antidépresseur, tout en diminuant la pression artérielle et en améliorant la souplesse des vaisseaux sanguins. Autre avantage de la natation par rapport à d'autres pratiques : elle ménage le squelette, étant donné que le poids du corps est en partie porté par l'eau, permettant ainsi une bonne mobilité aux personnes obèses ou aux patients porteurs de problèmes rhumatologiques. En même temps, la résistance à l'eau fait travailler davantage les muscles, et cela en douceur. L'au exerce aussi un effet massant sur les différentes parties du corps. Enfin, d'après des expériences menées sur deux groupes (un groupe de nageuses et un de marcheuses, âgées de 50 à 70 ans), il se trouve que, au bout de 6 et 12 mois, les résultats suivants ont été relevés : une baisse, plus importante chez les nageuses que chez les marcheuses, du poids, des tours de taille et de hanches, des taux d'insuline, et des taux de mauvais cholestérol. De plus, la découverte de sensations nouvelles et d'une perception différente de son corps dans le milieu aquatique représente un réel plus, ainsi que l'impression de détente qui y est associée. L'eau nous oblige à d'autres mouvements, à d'autres moyens de déplacements, et change nos repères, nous entrainant vers une nouvelle coordination des mouvements, une attention accrue, et une modification de la relation à soi-même et aux autres.

Les problèmes :

Actuellement, le principal problème réside dans l'accès aux piscines municipales, qui sont en priorité réservées au public scolaire. C'est pourquoi le programme Nagez-Forme-Santé prévoit de développer des actions auprès des collectivités locales pour changer cet aspect des choses, et faciliter l'entrée aux personnes qui en ont besoin.
Certains petits soucis peuvent également survenir suite à la pratique régulière de la natation : les émanations de chlore provoquent parfois une irritation des bronches ; des problèmes de peau peuvent apparaître, comme des mycoses, des verrue plantaires, ou un assèchement de l'épiderme ; si vous nagez avec une mauvaise position, des douleurs lombaires peuvent se manifester.

Les contre-indications :

Il y en a assez peu. Toutefois, votre médecin ne vous délivrera un certificat d'aptitude que si vous n'êtes pas porteur des pathologies suivantes : cardiopathie, pneumopathie, épilepsie, certaines maladies de peau, certaines affections ORL comme l'otite et la sinusite.

Les précautions à prendre :

Outre une visite médicale qui vous confirmera que vous êtes apte à pratiquer cette activité, quelques gestes simples vous éviteront de rencontrer les éventuels problèmes évoqués ci-dessus. Prenez une douche avant et après la baignade pour éviter les mycoses et portez des tongs pour traverser les vestiaires, protégez vos yeux avec des lunettes de natation, couvrez-vous les cheveux d'un bonnet, prenez garde à entrer dans l'eau progressivement, écoutez les conseils des professionnels pour les mouvements à effectuer, ne dépassez pas vos limites et écoutez votre corps quand vous êtes fatigué.

Quelques conseils supplémentaires :

- La régularité de la pratique est essentielle pour en recueillir les bienfaits : le mieux est de nager 2 fois par semaine, entre 30 et 45 minutes.
- Pour faire travailler différents muscles et rompre la monotonie des longueurs, variez les types de nages : le dos crawlé est excellent pour le dos, il améliore la capacité respiratoire, la brasse est conseillée à ceux qui ont les sinus ou les oreilles fragiles.
- Des maitres-nageurs sont à votre disposition dans les piscines municipales pour vous donner des cours ou vous familiariser avec l'eau, il n'y a pas d'âge pour apprendre à nager.
- Pour ceux qui sont récalcitrants à l'apprentissage tardif de la natation, une solution alternative : l'aquagym. Elle se pratique dans un bassin peu profond, dans une eau à 28°C, les exercices effectués sont très doux, et les horaires sont adaptés au public senior. Elle a aussi l'avantage d'être plus ludique, et favorise les échanges sociaux dans une ambiance détendue et conviviale.

Pour obtenir des renseignements, rapprochez vous de votre municipalité.

Un site qui peut vous être utile : http://asserap.free.fr/index.htm


Auteur : Cathy Borie
Accueil > Forme physique > Bienfaits de la natation