La colocation intergénérationnelle

A lire également :
A l 'heure où les prix des loyers flambent, la colocation est une solution idéale pour permettre l'occupation d'appartements plus spacieux dans des conditions financières acceptables : cette pratique s'est fortement répandue depuis quelques années chez les étudiants, surfant sur la vague du film " L'auberge espagnole ", mais elle commence à toucher également les seniors par le biais d'organismes qui gèrent ces habitations nouvelle formule. Moins connue, la colocation intergénérationnelle rassemble ces deux tranches de population en les faisant cohabiter dans un même lieu. Comment ça marche ? Quels en sont les avantages ?

Le principe est simple : nombre de personnes âgées souffrent de solitude et vivent seules dans une maison ou un appartement dont elles n'occupent qu'un espace restreint. Dans la même ville, beaucoup d'étudiants n'ont pas les moyens financiers de louer un studio, ni même une chambre universitaire. Pourquoi ne pas leur faire partager un toit ? L'étudiant apportera sa présence et rendra de menus services au senior, ainsi qu'une participation financière modique, contre l'occupation d'une chambre et le partage des lieux de vie comme la cuisine et la salle de bains.

Les avantages pour l'un et l'autre sont évidents : pour la personne âgée, c'est l'assurance d'avoir une compagnie régulière, quelqu'un à qui demander de menus services comme aller chercher du pain ou changer une ampoule, être rassurée par une présence, et se sentir utile en retour. Pour l'étudiant, c'est la possibilité de profiter d'un espace de vie plus confortable et plus grand pour une participation financière modeste. Et dans certains cas, cela peut représenter une façon moins brutale de rompre avec la vie familiale en se retrouvant dans une ambiance plus chaleureuse que la cité universitaire !

Il faut bien entendu être prêt de part et d'autre à partager des moments de vie : un repas de temps en temps, des conversations, certaines tâches quotidiennes… mais aussi faire l'effort d'adapter quelquefois son rythme à celui de l'autre, qui est forcément différent. Cela nécessite évidemment un minimum de tolérance et d'ouverture d'esprit, et la mise en place de règles de vie que chacun respectera… exactement comme dans tout type de colocation.

Une association loi 1901, pionnière dans cette expérience, a mis en place cette formule dès 2004, et une charte en a découlé en 2005, qui décline les buts poursuivis par ce processus original :
· Empêcher la solitude des personnes âgées
· Reconnaître leur utilité sociale
· Faciliter l'accès au logement des étudiants
· Renforcer la cohésion sociale à travers le rapprochement des générations

Il semble pour le moment que cette solution reste assez marginale, et qu'il se trouve plus de volontaires du côté des étudiants que des personnes âgées : méfiance de ces derniers ou manque d'information ? De nombreuses associations se sont créées pour organiser cet habitat, mais elles utilisent souvent le biais de l'Internet pour mettre en relation un binôme : est-ce bien le moyen le plus efficace en ce qui concerne le troisième âge ?

Voici toutefois quelques liens qui vous apporteront de nombreuses informations à ce sujet et la possibilité de vous mettre en relation avec des personnes intéressées par cette formule à développer.


http://www.leparisolidaire.fr
http://www.esdes-intergenerations.net
http://www.letempspourtoit.fr
http://www.dodochezmamie.com

Alors pourquoi ne pas tenter l'expérience ?

Auteur : Cathy Borie http://porteplume2a.com
Accueil > Immobilier > La colocation intergénérationnelle