Accueil > Santé > Comment venir à bout des acouphènes
Quelques pistes pour venir à bout des acouphènes

Beaucoup de personnes souffrent d’acouphènes ou de bourdonnements d’oreilles, ces bruits, ces sifflements insidieux et récurrents, qui ne les laissent pas tranquille une minute. Que ce soit le jour ou la nuit, le bourdonnement ne s’arrête jamais. Tout le monde peut imaginer la souffrance terrible que cela engendre. Entendre continuellement un bruit dans l’oreille est plus que désagréable et incommodant. Cela peut gâcher votre vie, vous empêchant de vous reposer, de dormir convenablement.

Les acouphènes sont assez diversifiés. Il est même parfois difficile d’en connaître la cause.
Plusieurs facteurs peuvent entrer en jeu. Vous avez des facteurs extérieurs : la vieillesse, un traumatisme, le stress, un bouchon de cérumen, des problèmes dentaires, l’écoute d’une musique trop forte, etc.
Vous avez aussi des facteurs « intérieurs ». Les acouphènes peuvent résulter d’une maladie, d’une tumeur, d’une infection, d’un problème circulatoire, d’une surdité, etc.
Tout le monde peut donc être touché par les acouphènes. Ces derniers peuvent concerner une oreille ou les deux oreilles.

La diversité des causes des acouphènes fait que souvent le diagnostic et le traitement sont difficiles à poser.
Quoiqu’il en soit, il est possible de prévenir les acouphènes. C’est le cas, par exemple, de ceux résultant d’une exposition prolongée à des décibels trop élevés.
De plus en plus de jeunes en souffrent car ils ont la fâcheuse habitude d’écouter la musique trop forte. Les fabricants de mp4 ou autres appareils d’écoute de musique ont reçu la consigne de brider les écouteurs. Mais, dans les concerts, dans certaines voitures, il ne semble pas que les jeunes aient réellement pris conscience des risques qu’ils prennent en s’exposant ainsi à cette quantité de décibels. Des associations se battent pour faire de la prévention. Espérons qu’elles soient entendues.

Mais, il n’est pas toujours possible de prévenir les acouphènes. Néanmoins, des traitements sont possibles.
Dans un premier temps, le fait de soigner la maladie à l’origine des acouphènes suffit pour les faire disparaître. La pose d’une prothèse auditive est parfois utile.
Sinon, les médecines naturelles peuvent aussi voler à votre secours. L’homéopathie, la sophrologie, l’aromathérapie, la relaxation, l’acupuncture, l’hypnose, le massage, le yoga, la mésothérapie, l’ostéopathie… sont des pistes exploitées et qui produisent parfois de bons résultats. Toutefois, il vous faudra faire preuve de patience et trouver le bon spécialiste. Il se peut qu’un traitement marche pour une personne et pas pour vous. Cela résulte du fait que les acouphènes sont extrêmement diversifiés.
Enfin, aussi curieux que cela puisse paraître, en changeant vos habitudes alimentaires, vous pouvez diminuer vos acouphènes. Evitez de consommer du sel, du sucre, du gras. Optez pour les vitamines : vitamine A (carottes par exemple), B3 (huîtres par exemple), D (poissons, soleil), E (soja par exemple). Privilégiez les oligoéléments (magnésium, manganèse, iode). Diminuez votre consommation de café et de tabac.

Les acouphènes ne sont donc pas une fatalité. Commencez par adopter une meilleure hygiène de vie. Puis, allez consulter un spécialiste qui est le mieux placé pour poser le bon diagnostic et pour trouver le traitement qui vous conviendra le mieux.

Auteur : Katy Gawelik <http://www.katisa-editions.com>

antidepresseur tranquilisant
Comment venir à bout des acouphènes