Conseils nutrition pour les seniors

La nutrition chez les seniors doit poursuivre en priorité deux buts majeurs : couvrir les besoins nutritionnels propres à cette tranche d'âge, et prévenir les éventuels problèmes de santé qui se présentent après 60 ans.

La première des choses à faire est donc de déterminer les besoins spécifiques des seniors, afin de choisir quels aliments sont à privilégier. Il faut évidemment que les apports alimentaires répondent à leurs besoins énergétiques, à leurs besoins en protéines, en calcium et en micronutriments.

· Energie : les besoins énergétiques sont les mêmes pour les seniors que ceux d'un adulte en pleine force de l'âge, malgré une activité physique souvent moindre, et ceci à cause d'un fonctionnement métabolique plus faible, soit environ 30 Kcal par kilo de poids.
· Protéines : pour éviter la fonte musculaire, il est conseillé d'associer activité physique et apport en protéines, à raison de 1g par kilo de poids et par jour.
· Calcium : le métabolisme du calcium est moins efficace chez les seniors, et pour éviter l'ostéoporose, les besoins en calcium sont plus importants, soit entre 1000 et 1400 mg par jour.
· Micronutriments : la physiologie de la personé âgée l'expose plus facilement à une carence en micronutriments, en particulier concernant la vitamine B et les antioxydants.

Par ailleurs, des risques de santé spécifiques s'appliquent aux seniors, pouvant être pris en compte dans leur alimentation. Ils doivent spécialement veiller aux problèmes de déshydratation, à la constipation, au diabète, à la perte de poids progressive pouvant être un des premiers signes de la maladie d'Alzheimer.

Des conseils de base peuvent aider les seniors à avoir une alimentation satisfaisante pour pallier les carences prévisibles :
· Avoir une alimentation très diversifiée présentant tous les groupes d'aliments.
· Répartir les quatre repas de façon équilibrée au cours de la journée.
· Consommer de nombreux produits laitiers.
· Boire plus d'un litre de liquide dans la journée.

On a constaté aussi qu'il est plus difficile de conserver une alimentation équilibrée en vieillissant, à cause de déficiences physiques comme la difficulté de mastication liée aux problèmes de dentier, les modifications du goût qui vont faire préférer le sucré au salé, ou la sédentarité et la plus grande difficulté à préparer ses repas. La supplémention peut alors représenter une solution, par exemple pour les antioxydants.

Enfin, le fameux régime Okinawa, qui produit des centenaires à la pelle sur l'île japonaise éponyme, peut constituer une source d'inspiration utile pour avoir une alimentation équilibrée. Elle est basée sur les principes suivants :
· Ne pas se remplir complètement l'estomac : on ne doit pas se sentir lourd en quittant la table.
· Beaucoup de végétaux (soja, fruits, légumes, céréales).
· Plus de poisson que de viande.
· De l'activité physique très régulièrement.
· Une vie sociale riche.

A tout ceci on pourrait ajouter que prendre du plaisir à se nourrir est aussi indispensable, et que pour cela avoir faim parce qu'on s'est dépensé et partager son repas avec des gens qu'on aime sont des conditions qui peuvent faire toute la différence…

Auteur : Cathy Borie http://porteplume2a.com
A lire également :
Accueil > Alimentation > Conseils nutrition pour les seniors