A lire également :
Les bons moyens pour réduire votre taux de cholestérol

Ha aïe, aïe, le cholestérol ! Beurk !
Avec le diabète, c’est le grand mal du siècle. Avec notre alimentation riche en graisse, les taux ne font que grandir. Beaucoup d’individus en sont, malheureusement, atteints. C’est effectivement un grand fléau qui peut avoir des conséquences graves sur la santé. Le cholestérol, qui bouche vos artères avec de la graisse, est à l’origine des maladies cardio-vasculaires ou cérébro-vasculaires.

Mais, attention, il faut bien faire la distinction entre le bon cholestérol et le mauvais cholestérol. Le bon est inoffensif et est même indispensable pour le bon fonctionnement de votre organisme. A contrario, le mauvais est à bannir et vous devez tout faire pour l’éliminer le plus vite possible.

D’ailleurs, si vous avez du mauvais cholestérol dans le sang, vous vous en rendrez vite compte. Vous pourrez avoir des fourmillements dans les membres inférieurs, de l’hypertension, des troubles de la vue, des bourdonnements d’oreille. Si vous ressentez un de ces symptômes, parlez-en à votre médecin qui vous fera faire une prise de sang. Vous verrez ainsi si vous avez un taux de cholestérol trop élevé. N’attendez surtout pas. Si vous ne vous prenez pas en main de suite, votre taux continuera à augmenter et vous prendrez beaucoup de risques pour votre santé. Cela pourrait vous être fatal.

L’origine du cholestérol est diverse. On pense immédiatement à une mauvaise alimentation, trop riche en graisse et en sucre. Mais, le stress peut également augmenter votre taux.
Vote médecin vous prescrira certainement un traitement qui vous aidera à réduire rapidement votre taux de cholestérol.
D’autres moyens, en dehors des médicaments, existent pour diminuer votre taux.

Vous devez, avant tout, adopter une alimentation plus saine et plus équilibrée.
Evitez le beurre, les œufs, les frites, les panés, la viande, l’excès d’alcool, le lait entier.
Désormais, votre alimentation doit être pauvre en graisse et riche en fibres. Pour y parvenir, vous devez manger beaucoup de légumes, les verts en particuliers ; les cornichons, les concombres sont également très bons. Consommez aussi des fruits, des pommes en particulier, plusieurs par jour. Vous devez aussi opter pour les céréales complètes, pauvres en lipides et riches en fibres.
Ne négligez pas les poissons riches en acides gras (sardines, maquereaux, thons, harengs, etc.) qui favorisent le bon cholestérol. Préférez l’huile de colza ou l’huile d’olive, à consommer avec modération car cela reste de l’huile, 100 % lipides.
Enfin, grâce à, leurs tannins, le thé vert et le vin (pas plus d’un petit verre à chaque repas) peuvent aussi vous aider à diminuer votre taux de cholestérol.

En dehors de l’alimentation, vous devez adopter une meilleure hygiène de vie : bougez plus (une demi-heure de marche par jour, par exemple, augmentera votre bon cholestérol), diminuer votre stress (qui peut être à l’origine du cholestérol) grâce au yoga, à la relaxation ou à la méditation.
Certains praticiens préconisent aussi l’arrêt du tabac ou la réflexologie : en stimulant certains points précis correspondant au foie ou à la thyroïde, votre taux de cholestérol diminuerait. Cela reste encore à prouver…

Des moyens, assez simples à mettre en œuvre, existent donc pour diminuer votre taux de cholestérol. Ne les négligez pas. Parlez-en avant tout à votre médecin pour éviter que votre mauvais cholestérol ne vous soit fatal.

Auteur : Katy Gawelik <http://www.katisa-editions.com>
Accueil > Santé > Diminuer le taux de cholestérol