Accueil > Alimentation > Le gingembre

Le gingembre

A lire également :
Le gingembre est bien connu en cuisine orientale pour épicer soupes ou currys : ses vertus ne sont pourtant pas uniquement gustatives, il possède bien d'autres qualités qui en font un apport très bénéfique pour la santé en général. Quels sont ses bienfaits et comment en profiter ?

Plante tropicale utilisée de tous temps, en particulier dans la médecine ayurvédique, le gingembre est redécouvert depuis quelques années dans nos cuisines occidentales. On se sert de sa partie souterraine, une racine constituée de rhizomes : ces derniers peuvent être transformés en poudre, et servir ensuite à la fabrication de différents produits, gélules, comprimés, etc.

Originaire de l'Inde, il est aujourd'hui cultivé dans toute l'Asie, mais aussi en Océanie et aux Antilles, au Brésil et dans certains pays d'Afrique comme le Sénégal et la Sierra Leone.

Le gingembre possède des propriétés antioxydantes ( quarante molécules de ce type au total ! ) et favorise donc la lutte contre le vieillissement, retardant l'apparition de dysfonctionnements cardiovasculaires et de certains cancers. L'intérêt supplémentaire est que certains de ces antioxydants résistent à la cuisson, et sont même activés par la chaleur.

Il semblerait aussi que les composants du gingembre aient une influence semblable à celle de l'aspirine sur la prostaglandine, et soulageraient de ce fait les migraines. Il lutte également que les douleurs de l'arthrite, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires.

Un autre pouvoir avéré du gingembre est son effet antiémétique : il prévient et diminue nausées et vomissements, tant chez la femme enceinte que dans le mal des transports. Comme d'autre part il stimule la sécrétion de bile, il facilite la digestion.

Il est aussi recommandé en cas de fatigue pour ses vertus tonifiantes, ainsi que pour lutter contre les ballonnements et la diarrhée.
Enfin, il représente une source non négligeable de manganèse quand il est moulu.

Quant à ses vertus aphrodisiaques, sans doute viennent-elles du fait de ses propriétés toniques qui sans doute peuvent s'étendre au domaine sexuel …
Toutes ces vertus ne peuvent que vous encourager à consommer cet épice à la saveur citronnée. Comment le préparer pour l'apprécier à sa juste valeur ?

Frais, vous pouvez le râper ou le hacher menu et en parsemer vos salades, ragoûts, soupes, currys, mais aussi en ajouter à votre thé ou dans une tisane. Au moment de l'acheter, choisissez-le ferme, brun clair, avec une chair juteuse et parfumée.
Confit, il parfumera délicatement vos gâteaux ou autres desserts variés.
Moulu, il constitue un assaisonnement pour le pain, les soupes et les pâtisseries.
Au Japon, on se sert aussi du gingembre mariné pour se rafraîchir la bouche entre deux sushis.
Pensez aussi à l'utiliser au cours d'un régime sans sel car il relève agréablement les plats.

Vous pouvez aussi le trouver sous forme de comprimés, gélules, jus ou tisane, dans les pharmacies ou magasins bio. Et bientôt, vous ne pourrez plus vous en passer !

Auteur: Cathy Borie