Les jeux d’entraînement cérébral pour seniors

La préservation d'une bonne santé physique, qui est une motivation des seniors pour pratiquer une activité sportive régulière, semble s'accompagner aujourd'hui d'une préoccupation identique en ce qui concerne la sphère intellectuelle.
Mais la polémique reste d'actualité : les jeux d'entraînement cérébral ne sont-ils que des jeux, ou bien apportent-ils un plus en stimulant les méninges ? Quoi qu'il en soit, les seniors sont la clientèle visée par ces gadgets, et il semble qu'ils se précipitent de plus en plus pour  les acquérir.

Le plus célèbre est le programme d'entraînement du Dr. Kawashima : la Nintendo DS, console de jeux bien connus des juniors, est le support de ce programme, qui promet à ses adeptes d'entretenir et de renforcer différentes compétences comme la mémoire, la concentration, la logique, tout cela en s'amusant. Il évalue pour cela votre âge cérébral - notion très discutée par les scientifiques ! - et l'entraînement quotidien a pour but de faire baisser celui-ci au gré des exercices, l'idéal à atteindre étant de 20 ans…

Il y en a quelques autres, comme Brain Age par exemple, ainsi que certains sites comme Luminosity, qui par le biais d'Internet et un système d'abonnement, se présente comme un programme scientifique et promet à ses futurs abonnés un meilleur raisonnement, une amélioration de la mémoire, une concentration accrue et un sentiment de bien-être.

Alors, qu'en est-il réellement ? Mr Lieury, un professeur de psychologie cognitive, affirme, après les avoir testés sur des étudiants, que ces jeux n'ont aucune incidence réelle sur la progression des capacités intellectuelles. Il ajoute que la notion d'âge cérébrale est une pure invention marketing et n'a aucune réalité scientifique.

Faut-il pour autant jeter ces jeux à la poubelle ? Car enfin, même s'ils ne tiennent pas leurs promesses de rajeunissement intellectuel, ils sont une façon ludique d'activer certaines fonctions cérébrales plutôt que de les laisser au repos. Exactement comme le sudoku, les mots croisés, ou tout autre jeu du même genre.

Le senior qui fait son parcours de golf deux fois par semaine n'espère pas de cette façon retrouver ses vingt ans, il y prend juste du plaisir et son corps en tire des bénéfices évidents : il faut sans doute considérer de la même façon les jeux d'entraînement cérébral, quels qu'ils soient, c'est-à-dire comme des moments agréables et qui, s'ils ne font pas de bien quantifiable, ne font de toute façon pas de mal !

Auteur : Cathy Borie
http://porteplume2a.com
A lire également :
Accueil > Loisirs seniors > Entrainement cérébral