La lettre de motivation

Rechercher un emploi passe inévitablement par quelques étapes incontournables : la lettre de motivation en est souvent une, accompagnée en général du fameux CV auquel nous avons déjà consacré un article. Nous allons donc nous pencher aujourd’hui plus précisément sur ce qui pose  problème à nombre d’entre nous : rédiger cette lettre qui représente un enjeu important, et qui va déterminer la suite de notre vie professionnelle.

Qu’est-ce qu’un lettre de motivation ? Son but est en général l’obtention d’un entretien avec le futur employeur, ou le DRH s’il s’agit d’une entreprise de plus grande importance. Cette lettre doit donc se montrer convaincante quant à l’adéquation du profil de son auteur avec le poste pour lequel il postule. Mais elle doit aussi se démarquer des dizaines d’autres lettres qui ne manqueront pas sans doute  d’atterrir sur le bureau du recruteur. Elle vient également en complément du CV, qui l’éclairera s’il est lu après, ou dont elle précisera des points s’il est lu avant. Dans cette lettre, le candidat devra donc justifier de façon argumentée sa demande d’embauche pour cette fonction précise, exposer clairement et précisément les raisons pour lesquelles il pense être le candidat correspondant au poste : ce sont donc les motifs de cette démarche qu’il faut exposer, bien plus que sa propre motivation pour ce poste.

Comment s’y prendre ? Un des premiers points, et non le plus facile, consiste en un tour d’horizon préalable des compétences du postulant : connaissances, savoir-faire, qualités, défauts. Il n’est évidemment pas aisé de synthétiser objectivement  nos caractéristiques personnelles, et de mettre en avant nos atouts ou nos failles. Si vous avez choisi de rédiger cette lettre vous-même plutôt que de faire appel, par exemple, à un écrivain public, vous pouvez pour cette partie demander l’aide d’un proche qui vous connaît bien, et qui pourra dégager votre originalité personnelle, ainsi que ce qui a été le fil conducteur de votre parcours professionnel. Mais ceci ne représente qu’une partie du travail : vous allez maintenant devoir démontrer que votre profil répond à celui que cherche l’employeur pour le poste à pourvoir. Dans ce but, il est nécessaire que vous connaissiez bien l’entreprise où le poste se situe, mais aussi le poste en question et les responsabilités auxquelles vous  serez confrontées dans ce cadre. Informez-vous donc auparavant sur la taille de l’entreprise, son activité précise, la personne à qui vous adressez la lettre (un homme ou une femme ?) et évitez la lettre type que vous enverrez à 5 ou 6 employeurs potentiels. Votre lettre doit être ciblée par rapport aux éléments qui entourent la mission à laquelle vous postulez.

Il vous faudra aussi éviter l’écueil qui consiste à trop en dire : avouer que vous êtes désespéré et que cet emploi est votre dernière chance, dire que vous êtes obligé de travailler et prêt à occuper n’importe quel poste, ces raisons, même sincères, n’ont pas à figurer dans votre lettre. Cette dernière doit donner envie à l’employeur de vous accorder un rendez-vous, et lui apporter suffisamment d’informations positives pour qu’il le fasse. Vous jugerez ensuite, à l’occasion de cette entrevue en direct, ce que vous pourrez dire oralement selon le contexte.

Abordons maintenant l’aspect formel de la lettre de motivation : certains employeurs exigent une lettre manuscrite, mais en général cela n’a pas un caractère obligatoire. Il vaut mieux un document saisi sur ordinateur plutôt que quelque chose d’illisible et de confus, qui vous desservirait. Quoi qu’il en soit, la présentation doit être soignée, avec une mise en page aérée et claire. Préférez une seule page recto d’un feuillet A4, et un plan simple où vous aborderez successivement les points abordés plus haut :
• Une accroche où vous montrerez votre connaissance globale de l’entreprise, ainsi que le profil attendu pour l’emploi proposé dans l’annonce si c’est le cas de figure dans lequel vous êtes
• Les raisons pour lesquelles vous pensez convenir à ce poste précis : compétences, qualités, expériences, cadrant avec le poste
• Ce que vous envisagez d’apporter à l’entreprise si vous êtes embauché à travers vos caractéristiques : professionnalisme, qualités relationnelles, créativité, etc.
• Une demande d’entretien clairement exprimée
Terminez bien entendu sur une formule de politesse classique, par exemple : « Soyez assuré, Monsieur, de mes sentiments les meilleurs ».
N’oubliez pas, en haut à gauche, vos coordonnées personnelles : nom, prénom, adresse postale, téléphone et adresse de messagerie électronique, puis en haut et à droite, les nom et adresse du destinataire, ainsi que le lieu et la date.

Pour plus de conseils, vous pourrez lire avec profit l’ouvrage suivant : La lettre de motivation, de Denis BON, aux Editions De Vecchi.

Enfin, n’oubliez pas que, si l’exercice vous semble trop périlleux, vous pouvez vous adresser à des écrivains publics ou écrivains conseils, qui, pour une somme très abordable, vous aideront dans cette démarche difficile et déterminante.

Auteur : Cathy Borie
A lire également :