Accueil > Alimentation > Manger du chou
chou
Pour la ligne et la forme, le chou c'est chouette !
Faites du chou votre allier forme et santé


Attention, ce n’est pas le chou à la crème qui m’intéresse ici. Je vais vous parler du chou-légume, ce fameux gros chou vert frisé ou non, du chou rouge, du chou-fleur, du chou de Bruxelles, du brocoli… tous ces légumes qui rebutent parfois, surtout les jeunes, mais qui sont excellents pour la santé.

Comme tous les légumes, le chou est votre allier forme et santé. Il renferme des vitamines, dont la C, des minéraux comme le potassium ou le souffre, des antioxydants (vitamine E et provitamine A) qui ont pour particularité de freiner le vieillissement cellulaire, des fibres très bonnes pour le transit intestinal.
Ainsi, avec le chou, vous ferez le plein de vitalité et d’énergie.
Des études récentes semblent avoir démontré que le chou aurait des vertus anti-cancéreuses grâce à son souffre et ses anti-oxydants. Le brocoli freinerait le cancer de la prostate. Mais, comme pour tout ce qui concerne le cancer, il faut rester prudent. Il n’est pas question d’abandonner son traitement pour ne manger que du chou !

En plus, le chou est très bon pour votre ligne. Il est difficile de faire moins calorique que lui : moins de 22 calories pour 100 grammes ! En période de régime ou de stabilisation de votre poids, n’hésitez donc pas à en manger. Vous mangerez équilibrée, vous garderez la ligne tout en conservant votre vitalité.

Je sais que beaucoup rechignent à cuisiner le chou. Son odeur répugne souvent. Il se digérerait difficilement. Il provoquerait des flatulences désagréables. Certes, tous ces inconvénients existent mais contre l’odeur, il suffit de le cuire avec un morceau de pain ou du citron. Pour ce qui est de la digestion et des flatulences, il suffit de blanchir le chou (le plonger quelques minutes dans l’eau chaude) avant de le cuisiner pour que tout rentre dans l’ordre.

Ainsi, vous n’avez plus aucune raison de ne pas manger du chou. D’autant plus qu’il peut se cuisiner de différentes façons : chaud, froid, en salade, braisé, en gratin avec une sauce blanche et du fromage, à la chinoise dans un wok avec de la sauce soja, farci… Vous n’avez que l’embarras du choix. Il suffit de faire preuve d’imagination.

Voici un dernier argument pour vous convaincre de la valeur exceptionnelle du chou. Ses feuilles ont un effet purifiant si vous les appliquez sur votre visage et vous soulagent quand vous les appliquez sur une brûlure ou une coupure.

Alors, pensez au chou pour vos prochains repas, vous ne le regretterez pas !

Auteur : Katy Gawelik <http://www.katisa-editions.com/>