Observer ses pieds pour connaître son état de santé

On dit que pour savoir si un chien va bien, on observe et on touche sa truffe : il semblerait que l'équivalent de ce baromètre chez l'homme soit… l'aspect de ses pieds ! Voici quelques pistes pour mieux connaître votre état de santé simplement à travers l'observation de vos pieds, tel que nous l'indique Jean-Marc Dupuis dans une de ses newsletter de Santé/Nature/Innovation, et que je vais vous résumer ici.

Il faut tout d'abord savoir que ces deux petites parties de notre individu rassemblent à elles seules 52 os, plus de 60 articulations, plus de 100 ligaments et tendons et un vingtaine de muscles. En outre, ils supportent le poids de notre corps et déterminent donc nos facilités de déplacements. Si nos pieds ont un problème, notre organisme en entier peut donc en souffrir. C'est pourquoi il est important de prendre soin de nos pieds d'une part, et d'autre part de surveiller les signaux qu'ils nous envoient.


Quels sont-ils donc ?

-
Douleurs des pieds : si vous avez mal aux pieds après avoir marché longtemps avec des chaussures mal adaptées, il est facile de comprendre cette douleur. En revanche, si vous êtes sédentaire et que vous ressentez des douleurs fréquentes, il est possible qu'il s'agisse de petites fractures, étant donné le nombre d'os que contient le pied. Ceci peut alors être la manifestation d 'une baisse de la densité osseuse, courante chez les femmes de plus de 50 ans, ou bien d'un déficit en vitamine D, ou d'une mauvaise assimilation du calcium.

-
Peau sèche ou qui pèle : cela peut être l'effet de mycoses, qui apparaissent souvent entre les doigts de pieds, puis peuvent migrer vers d'autres endroits où l'on a tendance à se gratter (aisselles, aines). Il faut alors se laver soigneusement les pieds et bien les sécher. Des bains de pieds au bicarbonate de soude éliminent les champignons. Evitez ensuite de laisser vos pieds en milieu humide, dans des baskets par exemple, ou alors talquez-les.

-
Crampes : elles peuvent survenir au moment d'un effort physique, mais si elles sont trop fréquentes, cela provient certainement d'un manque de potassium, de calcium ou de magnésium. Vous devez alors enrichir en légumes votre régime alimentaire, boire de l'eau riche en minéraux comme Hépar et faire des étirements.

-
Syndrome des pieds glacés : très courant chez les femmes, qui vont en général se les réchauffer auprès de leur mari quand elles en ont un ! Après 40 ans, cela peut être dû à un problème de thyroïde ou à une mauvaise circulation. A vérifier.

-
Disparition des poils sur les orteils : cela provient d'une mauvaise circulation sanguine, due la plupart du temps à une maladie cardio-vasculaire. Le corps est mal irrigué, et les parties les moins importantes sont négligées, dont les poils ! Cela dit, d'autres signes accompagnent généralement cette disparition : absence de pouls sur votre cou-de-pied, par exemple. Il faut alors entreprendre des soins contre ces troubles tant qu'ils n'ont pas de conséquences plus graves. C'est un signal d'alarme !

-
Les ongles incurvés : ils ont un peu la forme d'une cuillère. C'est une déformation indiquant en général de l'anémie, c'est-à-dire un important manque de fer. Les causes peuvent en être des menstruations très importantes ou d'autres pertes hémorragiques (ulcère par exemple). Il est alors possible que vous ressentiez aussi des vertiges, des maux de tête, de la fatigue. Une cure de fer pourra vous être prescrite, avec de la vitamine C pour aider à le fixer.

-
Les pieds engourdis : vous avez des fourmis dans les pieds, des brûlures, des picotements,  ou au contraire vous ne sentez plus vos pieds, ceci en permanence. Il se peut que votre système nerveux soit abîmé, à cause du diabète, de l'alcool, ou d'une chimiothérapie. Une consultation chez le médecin s'impose.

-
Les ongles jaunes et malodorants : les ongles deviennent plus épais et jaunissent, cela peut être une infection dont le nom est onychomycose, c'est-à-dire un champignon, qui se développe pendant plusieurs années très discrètement. Un beau jour, les ongles sont jaunes puis ils noircissent et surtout sentent mauvais, et l'infection peut migrer vers les autres orteils. On est plus sujet à ce type de problème si l'on souffre de diabète, de troubles de la circulation, ou de polyarthrite rhumatoïde.

-
Plaie ayant du mal à cicatriser : cela peut être un symptôme de diabète, en général quand il n'a pas été diagnostiqué. Le diabète entraine en effet une perte de sensibilité, et nombre de petites blessures ne sont pas remarquées et peuvent donc s'infecter si elles ne sont pas soignées.

-
Mauvaise odeur : c'est sans doute le symptôme le moins grave, puisqu'il ne signale guère plus qu'une hygiène défectueuse. Les pieds sont riches en glandes sudoripares, et ils transpirent donc bien plus que le reste du corps. En outre, ils sont confinés dans des chaussures et des chaussettes, donc soumis à une atmosphère humide, et les bactéries prolifèrent facilement. Il vous faut donc bien choisir les matières que vous utilisez pour vos chaussettes (en coton de préférence) et vos chaussures (le cuir est conseillé) et vous laver les pieds régulièrement, en particulier par temps chaud.

-
Gros orteil douloureux : votre gros orteil est douloureux et très rouge, un matin au réveil… C'est ainsi que peut se manifester la goutte, qui n'est pas une maladie ayant disparu comme on pourrait le croire ! Elle provient d'un excès d'acide urique qui se met dans les articulations et peut migrer vers le cou-de-pied et le talon. Le mieux est alors de consulter pour avoir un diagnostic précis.

-
Bouts des orteils enflés : ce symptôme avait déjà été décrit il y a 2000 ans par Hippocrate, et il est une manifestation de maladies pulmonaires, cardiaques, intestinales mais aussi de cancer du poumon. A ne pas négliger et à surveiller donc.

-
Maladie de Raynaud : elle touche particulièrement les femmes, les individus particulièrement stressés et les habitants des pays froids. Elle se manifeste par un changement de couleur des doigts de pieds, qui sont blancs, bleus puis rouges et sont de plus engourdis et très froids. On observe la même chose sur les doigts des mains, les lèvres, le nez et les oreilles. Les vaisseaux sanguins se contractent et produisent ce phénomène de changement de couleur, mais on ne connaît pas vraiment la cause de ce problème, que certains traitements réussissent toutefois à résoudre en provoquant une dilatation des vaisseaux.

Pour conclure, nous nous arrêterons sur le problème des chaussures, qui conditionnent elles aussi une meilleure santé des pieds : il est important de les changer assez régulièrement afin qu'elles continuent à vous apporter maintien et flexibilité. C'est sans doute le moment de le faire si elles ont plus de deux ans et que vous ressentez des douleurs aux talons, que vous constatez la présence de cloques ou d'oignons.

Auteur : Cathy Borie http://porteplume2a.com
A lire également :
Accueil > Santé > Observer ses pieds