Prévenir le cancer de la prostate

C'est le plus courant des cancers chez l'homme après 60 ans. Une fois dépisté, le pronostic est plutôt bon. Quant à la prévention, on en sait encore assez peu à ce sujet : en l'absence d 'études probantes dans ce domaine particulier, les mesures préventives à suivre sont identiques à celles concernant les cancers en général.

Ce qu'il faut savoir à propos du cancer de la prostate :

· Sa croissance est assez lente (dix ans ou plus)
· Il a peu d'incidence sur le reste de l'organisme et donc sur la santé en général
· Il demeure très souvent localisé

Ses symptômes :

· Besoin d'uriner très fréquent, en particulier pendant la nuit
· Difficulté ou incapacité uriner
· Problème d 'érection
· Ejaculation douloureuse
· Douleurs au bas du dos ou en haut des cuisses

Les personnes à risques :

· Les hommes de plus de 55 ans, la moyenne d'âge des dépistages les plus forts étant d'environ 70 ans.
· Ceux qui ont eu un père ou un frère présentant déjà cette pathologie
· Ceux qui ont une alimentation très riche en lipides
· Des hypothèses concernent également les hommes qui fument, les obèses, les sédentaires, les porteurs de MST, les hommes vasectomisés.

Le dépistage précoce est pour le moment le seul conseil efficace à donner aux hommes de plus de 50 ans pour se protéger d'un cancer de la prostate, en le traitant à un stade précoce : le test de l'antigène prostatique spécifique (PSA) et le toucher rectal sont les mesures de dépistages utilisées pour ce faire. La biopsie viendra ensuite confirmer ou infirmer le diagnostic.

Les conseils de prévention : ils s'appliquent aux cancers en général, et à celui de la prostate en particulier.

· Ne pas fumer
· Avoir une bonne alimentation : fruits et légumes variés (en particulier crucifères et alliacées, ainsi que les petits fruits), fibres, acides gras essentiels, soja, curcuma, thé vert.
· Eviter les excès de calories, les plats industriels, la viande rouge, la charcuterie, les viandes cuites au barbecue.
· Avoir une activité physique régulière (30 minutes par jour en moyenne).
· Eviter l'alcool.
· Se protéger des MST.
· Se protéger du soleil.
· Ne pas s'exposer à certaines substances comme pesticides, herbicides, radiations, etc.
· Eviter le stress.
· Avoir un apport en vitamine D si nécessaire.

Il semblerait d'autre part que le risque de cancer de la prostate serait inversement proportionnel à une activité sexuelle intense…

Auteur : Cathy Borie
A lire également :
Accueil > Santé > Prévenir le cancer de la prostate