Les résidences pour seniors

A lire également :
Le concept se développe depuis une ou deux décennies en Europe : des résidences spéciales pour seniors, avec la proposition de services divers, allant du ménager au médical en passant par les loisirs, et l'aménagement de lieux collectifs pour favoriser le lien et pallier la solitude. L'idée a pris naissance outre-atlantique : comment est-elle vécue sur le vieux continent ? quels sont les avantages et les inconvénients d'un tel système ?

Le principe est assez simple et a été repris par de nombreux promoteurs : la construction de résidences réservées à l'usage exclusif des plus de 60 ans, en général sous forme de maisons de plain-pied, dans une région ensoleillée, avec gardiennage et club-house. L'idée peut paraître sectaire, mais elle semble répondre à une demande, et les personnes interrogées expriment leur satisfaction.

Les avantages mis en avant :
· L'intimité conservée par le locataire ou le propriétaire qui, au contraire de l'occupant d'une maison de retraite, conserve son entière autonomie quant à la gestion de son quotidien : il est chez lui, dans un lieu privé, qu'il ne partage qu'avec les membres choisis de sa famille.
· La possibilité de bénéficier de services pointus et adaptés, comme animations, restauration, agent de sécurité, assistance médicale, coiffeur, etc. dont le coût est ajouté à ses charges.
· La tranquillité due à un environnement choisi pour son calme et son ensoleillement ( la plupart de ces résidences se situent dans le sud de la France, à quelques exceptions près), et à un voisinage de personnes du même âge, mais aussi la facilité d'accès aux transports et au centre ville qui est toujours privilégiée, afin de conserver une autonomie maximale pour toute activité nécessitant un déplacement.
· L'architecture adaptée aux éventuelles pathologies liées à l'âge : pas de marches, portes larges, interphones, portails automatiques…Tout est fait pour faciliter la vie en cas de handicap, même passager.
· La présence d'espaces communs pour la convivialité, comme une salle de télévision, une bibliothèque, une salle de gymnastique, un billard, et l'organisation d'animations ou de sorties, favorisant ainsi le contact relationnel et la pratique d'activités variées.

Les inconvénients évoqués :
· Le coût souvent élevé de ce genre de résidence, entre loyer et montant des charges correspondant aux différents services, qui quelquefois sont facturés même si non utilisés.
· L'uniformité des services proposés qui sont censés s'adresser à une population globale de personnes entre 60 et 90 ans, recouvrant en réalité des besoins très différents et des attentes hétérogènes.
· L'effet " ghetto " qui peut être ressenti par des personnes ayant besoin de continuer à évoluer dans une société à visage multiple, à côtoyer régulièrement des plus jeunes, et que la visite de leur famille ne suffira pas à satisfaire.


Quelques exemples de ces résidences, dont vous pouvez aller consulter les sites pour vous faire une idée :
· Les villages d'or
· Les Hespérides
· Les Senioriales
· Les Maisons Vill'âge
· Vitabelles

Il est évident que cette solution ne peut convenir à tout le monde, mais elle a le mérite d'exister et de présenter une alternative aux traditionnelles et tristounettes maisons de retraite, en donnant l'opportunité d'une transition entre l'habitat de monsieur Tout-le-monde et l'éventuelle structure médicalisée dont certains auront un jour besoin.

Auteur : Cathy Borie http://porteplume2a.com
Accueil > Immobilier > Résidences pour seniors