La santé en voyage

Si les voyages forment la jeunesse, ils éclairent aussi la vieillesse. Les seniors voyagent beaucoup, car ils disposent de temps et d'argent, et sont pour beaucoup d'entre eux avides de découvrir d'autres cieux et de rencontrer d'autres cultures. Tout voyageur doit prendre quelques précautions avant de partir ainsi que pendant son périple : les seniors sans doute un peu plus encore.  En effet, les personnes âgées ressentent souvent à l'occasion d'un voyage un stress plus important, qui peut se répercuter sur leur état de santé. Par ailleurs, certaines maladies infectieuses peuvent les atteindre au cours de leur voyage et avoir des répercussions plus graves que sur un sujet jeune. Petit tour d'horizon pour garantir un voyage sans mauvaises surprises.

Avant : il est conseillé de consulter votre médecin avant le départ, afin qu'il puisse vous donner son avis sur la destination choisie en fonction de vos éventuelles pathologies. Cela ne concerne pas seulement le lieu de votre séjour, mais aussi les moyens de déplacements utilisés, les activités que vous pratiquerez sur place, le régime alimentaire, le climat et les recours médicaux des pays en question. Un projet de trek de 12 jours au Népal pourra être déconseillé à certains alors que la visite des villes impériales du Maroc ne présentera aucun danger… Le bon sens est souvent le meilleur conseiller, mais un avis médical l'entérinera de façon plus rigoureuse. Dans un second temps, le médecin vérifiera vos vaccinations et les mettra éventuellement à jour en fonction de votre destination : fièvre jaune, hépatite A et B, grippe, typhoïde, entre autres. D'où l'intérêt de prévoir cette visite médicale un peu à l'avance (un mois environ). Il vous prescrira également les différents traitements adaptés à votre destination : médicaments contre le paludisme, contre la diarrhée, le mal des transports ou autres ennuis du voyage, le tout en fonction de votre état de santé et de vos propres troubles chroniques. Par ailleurs, il vous fera une ordonnance pour vos médicaments habituels, en les modifiant éventuellement selon le type de voyage que vous allez effectuer, et en prévoyant une quantité suffisante, ainsi qu'un conditionnement efficace pour les protéger de la chaleur ou du froid. Il peut aussi être utile qu'il vous fournisse un certificat médical rédigé en anglais et  précisant votre état et la liste des médicaments prescrits, fort bienvenu en cas de problème survenant pendant votre voyage à l'étranger.

De votre côté, n'oubliez pas de mettre dans vos valises votre carnet de vaccination, de noter l'adresse des hôpitaux des pays visités, de souscrire une assurance rapatriement, et d'emporter dans votre trousse à pharmacie une bonne protection solaire, des crèmes anti moustiques, des comprimés pour désinfecter l'eau. Les porteurs de pacemaker ou de prothèse devront avoir un certificat le précisant. Dans votre trousse, il est bon de posséder le matériel de base suivant : désinfectant, pansements adhésifs, décongestionnant nasal, collyre, antidouleur et antipyrétique, médicaments contre l'insomnie, les vomissements, la constipation, la diarrhée, le mal des transports. Ajoutez-y des lunettes de rechange, des piles pour votre appareil auditif si vous en portez un, une lampe de poche, des bouchons d'oreille.
Enfin, une visite chez votre dentiste peut ne pas être superflue.

Pendant : la première étape de votre voyage est le déplacement lui-même. Si vous partez en voiture, veillez à faire une halte toutes les deux heures afin de vous détendre et d'éviter la somnolence au volant. Evitez de conduire de nuit. Si vous prenez l'avion, pensez à vous hydrater et installez-vous le plus confortablement possible. Il est conseillé de marcher pour se dégourdir les jambes toutes les heures en cas de vol un peu long, afin d'éviter les risques de thromboses. Vous pouvez aussi porter des bas de contention. Evitez le café et l'alcool. Pensez également à prendre vos médicaments habituels avec vous. Pour les personnes atteintes d'un handicap ou ayant besoin d'une aide particulière (chaise roulante), pensez à remplir le formulaire adéquat au moment de la réservation du billet.

Une fois sur place, il est possible que vous souffriez des effets du décalage horaire s'il s'agit d'un long voyage : le mieux est de vous caler le plus tôt possible sur les horaires locaux, quitte à retarder l'heure de votre coucher au début pour mieux profiter de vos vacances ensuite. Soyez vigilants au sujet des repas : l'eau en particulier doit faire l'objet de toute votre attention : si elle ne vous est pas servie en bouteille et ouverte devant vous, vous pouvez la désinfecter avec des comprimés spéciaux. Ne consommez pas de glaçons, de glaces, de légumes crus, épluchez vos fruits. Si vous traversez un épisode de diarrhée, l'important est de vous hydrater. Limitez les contacts avec les animaux à cause des risques possibles de rage, et soignez convenablement les piqûres d'insectes.

Après : si vous avez voyagé dans un pays exotique et que vous rencontrez un épisode de fièvre ou de diarrhée dans l'année qui suit, pensez à signaler à votre médecin le voyage effectué, afin d'éliminer tout lien avec ce déplacement.

Quelques astuces :

- Les personnes handicapées peuvent se rendre sur le site www.tourisme-handicaps.org pour trouver les établissements touristiques qui leurs sont accessibles et classés selon les 4 grandes catégories de handicaps (moteur, visuel, auditif et mental)
- Le vaccin contre la fièvre jaune peut entrainer des effets secondaires gênants chez les plus de 60 ans : à effectuer donc uniquement si le pays d'accueil le rend obligatoire.
- Adaptez vos vêtements à votre lieu de séjour : une veste en laine polaire sera utile pour le soir même dans les endroits chauds, des vêtements amples en coton ou en lin seront préférables dans les pays chauds, soignez particulièrement le choix de vos chaussures surtout si vous avez prévu des randonnées ou des excursions à pied, pensez à un chapeau ou à une casquette, et n'oubliez pas un vêtement de pluie style K-Way.
- Ceux qui ont l'habitude de dormir avec un oreiller auront avantage à l'emporter pour favoriser de bonnes nuits de sommeil réparateur.


Auteur : Cathy Borie http://porteplume2a.com
Accueil > Santé > La santé en voyage