Séniors, surendettement et rachat de crédits

Il est communément admis que les seniors représentent, pour une grande partie d'entre eux,  la partie de la population la plus aisée, et que ce sont les ménages jeunes qui rencontrent le plus de problèmes économiques, liés au contexte général de crise, au chômage, à la stagnation des salaires, etc. Et pourtant, les statistiques les plus récentes montrent que les plus de 55 ans constituent presque le quart des dossiers de surendettement, alors que ce chiffre était à diviser par deux il y a dix ans.
Comment expliquer ce phénomène ? Y a-t-il des solutions et si oui quelles sont-elles ?

Les seniors en effet subissent eux aussi de plein fouet les effets de la crise : les pensions de retraite n'augmentent pas, et leur pouvoir d'achat diminue. En outre, ils ont souvent à faire face à des situations qui les entrainent à apporter leur soutien financier à leurs enfants et parfois leurs petits-enfants, eux-mêmes pris dans les difficultés du chômage ou des études qui se prolongent avant de pouvoir trouver un emploi. Autre cas de figure : les seniors qui sont au chômage et qui ont très peu de chance de retrouver un travail, ceux qui se retrouvent seuls pour cause de décès du conjoint ou de divorce, ceux qui n'ont personne vers qui se tourner en cas de difficultés financières.

Le développement du crédit à la consommation également constitue un facteur qui touche les seniors comme tout ménage français, et les établissements bancaires n'hésitent pas à proposer des produits sur mesure aux seniors, sans forcément se pencher de trop près sur les revenus réels de ces clients, qui apportent comme garantie leur pension ou l'appartement dont ils sont propriétaires.  Il est aussi assez surprenant de constater que beaucoup de dettes contractées avec ce types de crédit le sont pour régler des postes budgétaires de base : frais de santé, charges de copropriétés, par exemple. Tous ces paramètres montrent clairement que les seniors sont de moins en moins à l'abri de cette plaie que constitue le surendettement.

Les solutions :

- Quand les crédits s'accumulent, il peut être judicieux de pratiquer un " rachat de crédits ", afin de faire regrouper par votre banque tous les prêts en cours en un seul (regroupement de crédits), dont les mensualités seront adaptées à vos ressources tant sur le montant que sur la durée, et qui sera ainsi plus facile à gérer, à condition que vous ne cédiez plus aux sirènes des offres multiples des crédits revolving et autres prêts personnels.

- Si vous n'avez pu éviter le surendettement, vous pouvez vous adresser à la commission de surendettement, qui est un dispositif mis en place pour toute personne qui se trouve dans de graves difficultés financières et qui ne parvient pas à les résoudre par ses propres moyens. Des conditions sont cependant nécessaires pour pouvoir y recourir : être français ou résider en France, faire preuve de sa bonne foi, et avoir ses créanciers sur le sol français. En outre, votre situation doit correspondre à certains critères : des dettes bien trop élevées pour que vos ressources puissent les régler, ou bien des évènements qui sont survenus dans votre vie et qui vous mettent dans l'impossibilité de subvenir à vos besoins quotidiens comme le loyer (un divorce, une maladie, un accident, un décès, le chômage, etc.). Il faut ensuite s'adresser au secrétariat de la Banque de France dépendant de votre domicile.

Il faut savoir par ailleurs que de nouvelles règles sont entrées en vigueur depuis mai 2011, règles que doivent suivre les banques qui gèrent les comptes des clients surendettés, afin de mieux protéger ces personnes qui sont déjà dans une situation financière délicate : les banques doivent en particulier maintenir en activité le compte où sont domiciliés les revenus du client jusqu'à mise en application du plan de surendettement, informer le client de ce qui se passera ensuite en ce qui concerne la gestion de son compte et les moyens de paiement liés à ce compte, reconsidérer avec le client le montant du découvert autorisé selon sa situation, et proposer un entretien afin de donner au client une information complète sur sa situation précise et les solutions pratiques qui existent pour l'aider à une meilleure gestion.




Auteur : Cathy Borie http://porteplume2a.com
Accueil > Loisirs seniors > Seniors et surendettement