Soigner la fatigue

La fin de l'hiver est propice pour beaucoup d'entre nous à une sensation de fatigue, et l'on a souvent tendance à attendre que ça passe. Pourtant, il existe de vraies solutions pour y remédier, après en avoir auparavant identifié les causes, et éventuellement envisagé une consultation médicale si des remèdes simples ne suffisent pas.

Les raisons possibles :

Elles sont toujours intimement liées aux symptômes au travers desquels se manifeste la sensation de fatigue : douleurs musculaires, sautes d'humeur, essoufflement, manque de concentration, troubles du sommeil. En faisant le tour des évènements récents ou des habitudes de vie, on peut déjà permettre l'émergence de causes faciles à repérer : carences en vitamines, passage dépressif, régime excessif, ménopause, problèmes familiaux, rythmes de travail trop intenses ou décalés. En cas de doute sur ces causes, un bilan sanguin prescrit par le médecin peut aider à y voir plus clair et mettre au jour une anomalie telle qu'une infection bénigne ou une anémie, un diabète ou un dysfonctionnement thyroïdien.

Des solutions au quotidien

Si aucune pathologie n'est en cause, il est tout à fait possible de mettre en place des remèdes tout simples à appliquer chaque jour, pour prévenir ou pallier cette fatigue. Trois axes principaux vous guideront alors : la nourriture, l'activité physique et le sommeil. En régulant ces domaines, vous éviterez les coups de barre, conserverez un bon équilibre général et régénérerez votre organisme pour lui éviter des états de fatigue qui risquent de s'installer.

La nourriture : consommez des aliments riches en magnésium, comme le chocolat noir (sans excès), les fruits secs, les légumes verts et certaines eaux minérales, mangez du poisson riche en oméga 3 comme le saumon et les sardines, du bœuf et des lentilles pour le fer et les protéines, et préférez les aliments complets tels que le riz et les légumes secs. Pour vous donner un coup de fouet privilégiez les agrumes riches en vitamine C plutôt que le café ou les aliments sucrés.

L'activité physique : cela semble en contradiction avec ce que l'on cherche à combattre, et pourtant avoir une activité physique permet de lutter efficacement contre la fatigue. D'une part, vous dépenser va vous aider à éliminer l'anxiété ou le stress qui vous épuisent, et d'autre part cela facilitera un meilleur sommeil et donc une bonne récupération. Inutile pour cela de pratiquer un sport intensif, il suffit de miser sur la régularité : une demi-heure chaque jour ou 45 minutes trois fois par semaine, marche, natation, yoga, vous éliminez ainsi les toxines et favorisez une respiration plus ample et régénératrice.

Le sommeil : s'il n'est pas suffisamment réparateur, il peut être une cause essentielle de votre impression de fatigue. Quelques conseils simples peuvent être mis en œuvre pour améliorer votre sommeil, et faire de vos nuits de vrais moments de repos qui vous rechargeront en énergie. Tout d'abord, veillez à ce que les lieux soient propices à une bonne qualité de sommeil : obscurité suffisante, température correcte, aération régulière de la pièce, bonne literie. Ensuite, préparez-vous au sommeil en soignant le contenu de votre diner afin de faciliter une bonne digestion : pas de plats trop riches, peu de sucreries. Enfin, ne renoncez pas pour autant aux micro siestes qui peuvent couper votre journée si vous en ressentez le besoin : elles constituent des moments de relaxation qui sont très positifs, même si vous ne vous endormez pas complètement.

Quand la fatigue s'installe…

Il se peut que cette hygiène de vie ne suffise pas à résoudre vos problèmes de fatigue et que vous ressentiez un épuisement réel et durable : c'est ce que l'on appelle la fatigue chronique. Son diagnostic est difficile, mais quelques pistes existent pour aider le médecin à le poser : pas de cause avérée telle que maladie ou dépression, apparition plutôt brutale, durée supérieure à 6 mois, et présence de certains troubles associés comme problèmes de mémoire ou de concentration, douleurs musculaires ou articulaires sans inflammation, problèmes de sommeil, maux de tête, ganglions, par exemple. Les spécialistes évoquent alors ce syndrome de fatigue chronique, qui peut apparaître à la suite d'une maladie infectieuse, et serait dû à une production exagérée d'interféron par les lymphocytes à cause d'une réaction prolongée du système immunitaire malgré l'arrêt de l'infection. Là encore, si c'est le cas, les conseils à prodiguer concernent essentiellement l'hygiène de vie et la nourriture : rééquilibrage de la flore digestive, apports en glucides lents comme le riz et le quinoa, ainsi qu'en probiotiques avec les yaourts ou des compléments alimentaires, sans oublier l'activité physique qui est toujours recommandée.

Cas particulier :

- Dérèglement de la thyroïde : prise de poids, chute de cheveux, diminution de libido, sensation de froid, accompagnent généralement la sensation de fatigue. Consultez votre médecin.
- Bouffées de chaleurs, troubles du sommeil, anxiété, sueurs nocturnes sont présents en plus de la fatigue : courants et normaux à la ménopause, ces symptômes peuvent être soulagés par l'acupuncture, l'homéopathie et éventuellement un traitement hormonal substitutif. Consultez votre médecin.
- Après une opération chirurgicale ou une longue maladie, vous avez du mal à reprendre le dessus. Mangez mieux, faites la sieste, reprenez doucement une activité physique douce, aidez-vous avec la phytothérapie.
- Le burn out : maladie à la mode, due à une surcharge de travail et au stress que cela implique, le burn out fragilise psychologiquement et physiquement l'individu. Pour l'éviter, essayez de prendre du recul et de faire le point sur votre état, acceptez le soutien de vos amis et de vos proches, accordez-vous du temps pour faire des pauses, apprenez à déléguer, définissez vos priorités, et apprenez à dire non si vous ne vous sentez pas apte à mener à bien une tâche donnée.

En conclusion, la fatigue n'est pas une maladie, mais un signal d'alarme : elle vous indique que des limites sont atteintes, et que vous devez les prendre en compte si vous souhaitez rester en bonne santé. La plupart du temps, il suffit de redresser la barre pour que tout rentre dans l'ordre. Bon courage !

Auteur : Cathy Borie http://porteplume2a.com
Accueil > Santé > Soigner la fatigue