Accueil > Alimentation > Le thé vert

Le thé vert

A lire également :
Le thé est la boisson la plus bue au monde après l'eau : le thé vert, en particulier, semble présenter de nombreux bienfaits pour la santé, tant et si bien que des études ont été faites à son sujet et que l'on a constaté une moindre quantité de cancers chez les consommateurs de cette boisson, en particulier les chinois, les coréens et les japonais. Que possède donc le thé vert qui le rend si bénéfique ?

Le thé vert, c'est quoi ?

Le thé vert n'est pas une plante spécifique, mais le résultat d'une préparation particulière de cette plante : les feuilles ne sont pas transformées, mais passées à la vapeur puis séchées, après avoir été récoltées jeunes et traitées rapidement avant toute fermentation.
C'est la seule variété de thé encore produite par le Japon, qui offre donc une très large gamme de choix.

Ses propriétés :

Il est riche en théine ainsi qu'en vitamine C, et a donc une action stimulante, mais l'action excitante de la théine est atténuée par la présence des tanins.
Par ailleurs, l'acide aminé, la théanine, qu'il contient, a une action relaxante qui diminue le stress tant mental que physique.
Il contient également des antioxydants, les poly phénols, qui activent les défenses naturelles, protègent l'organisme des radicaux libres et ralentissent ainsi le vieillissement. Ces antioxydants sembleraient aussi empêcher le développement de tumeurs cancéreuses, ce qui a été constaté clairement chez l'animal.
Il a des vertus diurétiques et aide donc à éliminer les toxines.
Il empêche le stockage des graisses et est donc conseillé comme aide dans les régimes amaigrissants, d'autant qu'il facilite la digestion.
Il contribue à diminuer les taux de glucose et de cholestérol dans le sang, prévenant ainsi les maladies cardiovasculaires, tout en fortifiant les parois des vaisseaux sanguins.
En outre, il aurait été démontré que boire du thé vert après 70 ans préserverait les capacités cérébrales et diminuerait l'apparition de maladie neuro-dégénératives comme Parkinson ou Alzheimer.
Il est de plus et tout simplement très désaltérant.

On l'utilise aussi dans la fabrication de divers produits cosmétiques pour ses vertus astringentes, décongestionnantes et relaxantes.

Comment le boire ?

La préparation la plus simple est l'infusion : vous pouvez ainsi consommer plusieurs tasses au cours d'un repas. Pour lui conserver ces caractéristiques, attention cependant à ne pas le laisser infuser dans de l'eau trop chaude : 70°C suffisent.
Il existe aussi des gélules que vous pouvez prendre au moment des repas, mais ce serait se priver d'un plaisir délicieux, tant au moment de sa préparation que de sa consommation, qui reste un moment de sérénité appréciable.
Pensez aussi à le boire glacé pendant l'été, vous apprécierez son goût rafraîchissant.
Vous pouvez aussi en faire un usage externe : un sachet de thé refroidi soulage les douleurs si vous l'appliquez sur un zona ou un herpès, il diminue vos cernes si vous le déposez sur vos paupières, et un sachet dans l'eau du bain vous détendra agréablement.

Ses contre-indications :

La théine étant un excitant, évitez de le boire deux ou trois heures avant le coucher.
D'autre part, il contient des flavonoïdes qui empêchent l'absorption des oligo-éléments, il est donc à éviter en cas d'anémie.

Vous aurez compris que le thé vert présente plus d'avantages que d'inconvénients : alors n'hésitez pas, faites-en une bonne habitude !

Auteur : Cathy Borie