Seniors

Enrichissement en protéines des aliments : méthodes et conseils

Les préoccupations croissantes autour de la nutrition ont poussé de nombreux consommateurs à rechercher des aliments plus riches en protéines. Face à cette demande, les industriels de l’agroalimentaire innovent constamment pour améliorer la teneur en protéines de leurs produits. Qu’il s’agisse d’ajouter des ingrédients naturellement riches en protéines comme les légumineuses, ou d’incorporer des poudres de protéines issues du lactosérum ou de plantes, les méthodes sont variées.

Au-delà des produits transformés, il existe aussi des astuces simples pour enrichir son alimentation quotidienne en protéines. Par exemple, intégrer des graines de chia ou de lin à ses repas, ou opter pour des laits végétaux enrichis, peut faire une différence significative. Adopter ces méthodes permet non seulement de répondre aux besoins nutritionnels, mais aussi d’explorer de nouvelles saveurs et textures.

A lire aussi : Symptômes de la sénilité et signes d'alerte à connaître

Pourquoi enrichir les aliments en protéines ?

Les protéines jouent un rôle fondamental dans le maintien de la masse musculaire, la réparation des tissus et le bon fonctionnement du système immunitaire. Pour les personnes âgées, dont la masse musculaire diminue naturellement avec l’âge, un enrichissement alimentaire en protéines peut prévenir la dénutrition et ses complications.

Les risques de la dénutrition chez les personnes âgées

La dénutrition chez les personnes âgées peut entraîner :

A lire aussi : Sports idéaux pour une retraite active et épanouissante

  • une perte de poids significative,
  • une diminution de la force musculaire,
  • une plus grande fragilité face aux infections.

Pour lutter contre ce phénomène, l’usage de compléments alimentaires et de nutrition entérale est souvent recommandé.

Les recommandations et solutions

L’association PYRENE PLUS a soumis un document au PNNS (Programme national nutrition santé) pour mettre en avant les stratégies d’enrichissement alimentaire, soulignant l’intégration de protéines, de lipides et de glucides dans l’alimentation des personnes âgées.

Comment enrichir son alimentation ?

Pour enrichir l’alimentation en protéines, plusieurs options sont disponibles :

  • ajouter des aliments riches en protéines comme le fromage blanc, les légumineuses et les graines,
  • incorporer des compléments nutritionnels oraux tels que les poudres de protéines,
  • consulter son médecin traitant pour un diagnostic de dénutrition et une mise en place de solutions adaptées.

La dénutrition peut aussi être prévenue en diversifiant les sources de protéines et en maintenant une alimentation équilibrée.

L’enrichissement en protéines des aliments est une stratégie efficace pour répondre aux besoins spécifiques des populations à risque, notamment les personnes âgées, et pour améliorer la prise nutritionnelle globale.

Les différentes méthodes d’enrichissement en protéines

Utilisation de farines spécifiques

L’enrichissement des aliments en protéines peut se faire par l’ajout de diverses farines. La farine de graines contient 37g de protéines pour 100g, tandis que la farine de légumineuses en contient 20g pour 100g. La levure maltée, avec ses 47g de protéines pour 100g, est aussi une option intéressante. Ces farines peuvent être incorporées dans des préparations comme les pancakes, qui contiennent 11g de protéines par unité.

Protéines végétales

Les protéines végétales sont une source polyvalente de nutriments. En plus des protéines, elles apportent du calcium, du magnésium, du fer et du zinc. Les protéines de soja, par exemple, sont souvent utilisées dans les aliments enrichis pour augmenter leur valeur nutritionnelle.

Compléments nutritionnels oraux (CNO)

Les CNO sont des solutions prêtes à l’emploi, généralement sous forme de poudres ou de liquides, enrichies en protéines et autres nutriments essentiels. Ils peuvent être ajoutés aux repas ou consommés séparément. Les CNO sont particulièrement utiles pour les personnes âgées ou celles souffrant de dénutrition, car ils permettent une prise rapide et efficace de protéines.

Enrichissement à base de produits laitiers

L’ajout de produits laitiers comme le fromage blanc, le lait concentré ou le fromage râpé est une méthode simple et efficace. Ces produits peuvent être intégrés à des préparations culinaires sans altérer leur goût. Pour des recettes sucrées, le lait en poudre est aussi une excellente option.

Sources alternatives

Des produits comme les poudres de protéines industrielles peuvent être ajoutés aux repas pour augmenter leur teneur en protéines. Ces poudres peuvent être mélangées à des boissons ou utilisées dans des préparations culinaires variées.

L’enrichissement en protéines des aliments passe par une diversité de méthodes adaptées aux besoins spécifiques.

enrichissement protéines

Conseils pratiques pour intégrer plus de protéines dans votre alimentation

Privilégiez les aliments riches en protéines

Intégrez des sources de protéines de haute qualité dans vos repas. Les options comprennent :

  • Pancakes protéinés : disponibles en saveurs variées, sans gluten et adaptés aux régimes végétariens.
  • Farine d’avoine : riche en glucides complexes et fibres, idéale pour des préparations sucrées.
  • Farine de graines : contient 37g de protéines pour 100g.
  • Levure maltée : 47g de protéines pour 100g.
  • Farine de légumineuses : 20g de protéines pour 100g.

Incorporez des produits laitiers et alternatifs

Les produits laitiers comme le fromage blanc, le lait concentré et le fromage râpé sont des ajouts précieux. Pour des options végétaliennes, pensez aux protéines végétales riches en calcium, magnésium, fer et zinc.

Utilisez des compléments nutritionnels oraux (CNO)

Les CNO sont pratiques pour augmenter rapidement la teneur en protéines de vos repas. Ils se présentent souvent sous forme de poudres ou de liquides et peuvent être consommés seuls ou ajoutés à des préparations culinaires.

Optimisez vos recettes

Pour enrichir vos plats sans en altérer le goût, mélangez des poudres de protéines industrielles à vos recettes. Intégrez-les dans des boissons, des soupes ou des plats mijotés.

Consultez un professionnel de santé

Pour une approche personnalisée, consultez votre médecin traitant. Il pourra vous orienter vers les meilleures solutions d’enrichissement protéique, adaptées à vos besoins spécifiques et à votre état de santé.